Saponification à froid,  Savons

Savon SAF au charbon

Bonjour à tous

Nouvelle recette de savon en saponification à froid, aujourd’hui je l’ai fait au charbon.

Le charbon a de bonnes vertus détoxiquantes, ce savon sera aussi bien pour le visage que pour le corps. Il peut s’utiliser pour tous les types de peau, si vous avez un peau à problème il sera idéal pour vous. 

Cet actif donne tout de suite un super look au savon et peut parfois beaucoup intriguer avec sa couleur noire. D’ailleurs, si vous êtes ici à lire mon article c’est que les savons vous intriguent 😉 

Voici mon bla-bla habituel sur les précautions à prendre.

Pour la réalisation, Il vous faut donc :

  • une paire de gants,
  • une blouse ou des vieux vêtements,
  • une paire de lunettes,
  • un masque,
  • protéger votre plan de travail,
  • avoir votre propre mixer pour la saponification à froid,
  • Si vous vous éclaboussez il faudra rincer abondamment à l’eau et appeler les services des urgences si vous avez le moindre problème!!!

Lors du mélange de la soude et l’eau, il faut toujours mettre la soude dans l’eau et non le contraire!!! De même, lors du mélange de la phase 1 (eau + soude) avec la phase 2 (beurres et huiles) il faut toujours mettre la phase 1 dans la phase 2!!

Voici la recette pour ce savon : 

Phases Quantités Ingrédients 
     
Phase huileuse avant la trace 100 grammes Beurre végétal de cacao
100 grammes Beurre végétale de karité
187 grammes Huile végétale de coco
105 grammes Huile végétale de ricin
250 grammes Huile végétale de macadamia
117 grammes Huile végétale d’amande douce
     
Phase aqueuse caustique 279,2 grammes Eau
120 grammes soude caustique pure (perle)
     
Ajout après la trace 60,1 grammes Surgraissage 7% (mélange d’argan et de noix du Brésil)
10/15 ml de fragrance Fragrance monoï
La moitié d’une cuillère à café Charbon

Pour votre mélange avec le mixer, il vous en faudra un spécial pour la cosmétique, la soude s’infiltre dans tout le mécanisme et c’est impossible de l’utiliser de nouveau pour votre cuisine. Il existe des mixer à moindre coût en grande surface, ça suffira amplement. 

J’utilise la soude caustique en perle pure et non de la lessive de soude, si vous utilisez la lessive de soude (déjà prête diluée à de l’eau) il faudra refaire l’intégralité des calculs!!!

Si vous souhaitez changer les huiles et/ou beurres, les quantités…. Il faudra refaire l’ensemble des calculs. La quantité de soude peut augmenter ou baisser! C’est impératif de refaire tous les calculs!

Voici trois vidéos conseils en saponification à froid :

  • Comment nettoyer le matériel après une SAF? : ici.
  • Quel matériel utilisé en SAF? : ici.
  • Comment élaborer des savons en SAF : ici.

Après 48/72 heures, vous pourrez démouler les savons. Il est primordial de respecter un délai de 5/6 semaines de cure minimum (c’est-à-dire un repos du savon à l’abri de la lumière et de l’humidité) le couvrir d’un linge ou torchon propre.

Un savon normal a normalement un PH basique de l’ordre de 9/10. Si le PH est plus élevé (entre 12 et 14) il sera caustique donc inutilisable! Vous ferez le test avec des bandelettes PH ou un ph-mètre mais vous pouvez faire le test avec « le bout de votre langue ». Vous toucherez brièvement votre langue sur un petit morceau de savon. Si vous ressentez une sensation de « zap » comme un picotement violent (comme de l’électricité), votre savon sera caustique. Un savon normal aura simplement un goût savonneux. Dans tous les cas, rincez bien votre bouche après le test.

Je vous montre en vidéo la démarche à suivre pour réaliser ces beaux savons.

Après la cure obligatoire, je vous montre la mousse que procure ce savon, elle est fine et agréable lors de l’utilsation de ce savon. Je vous laisse découvrir.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui! J’espère que ma recette vous aura plu, je vous souhaite une bonne journée.

Alexandra 

2 commentaires

  • Ela

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour tous vos articles et vidéos la saf. Vous expliquez vraiment bien.

    J’ai une question concernant la température des huiles et de la soude+eau.

    Si j’ai bien compris la méthode Melinda Coss, les huiles sont à température ambiante et on attend que la soude soit translucide pour ensuite mélanger.
    Dans une vidéo de LesRevesdEve, j’ai vu que le beurre de karité et la coco ne sont pas fondu et elle rajoute la soude dessus et mélange au fouet.
    Mais vous vos huiles solides sont déjà liquides. Donc je me demandais comment vous faisiez?
    J’ai déjà un thermomètre alimentaire que je pourrais utiliser avec les huiles mais ça m’embête d’en acheter un autre juste pour la soude.

    • Alexandra

      Bonjour Ela, merci beaucoup 😉
      C’est exactement ça 👍
      Il est possible de faire comme Eve, un coup de mixer et les beurres s’homogénéisent ou peuvent vite fondre avec le mélange eau + soude.
      Ça m’arrive de faire comme Eve mais quand les beurres sont trop durs je les fais fondre au bain-marie doux pour être sûr que tout soit homogène. Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »