Savon SAF aux 1001 huiles

Bonjour à tous,

Je commence tout de suite avec une photo pour vous montrer mes beaux savons en saponification à froid. Mon aventure dans le domaine du savon est toujours d’actualité, c’est clair que ça fait un sacré moment que je n’en avais pas fait mais faire pour faire, ça ne rime à rien! Se retrouver avec un stock incroyable ne sert à rien, juste à remplir les placards 😅. Les derniers remontent au mois de décembre de l’année dernière, c’est pour vous dire que ça fait un bail (Pratiquement 7 mois). Pour les intéressés, c’était les savons aux 3 argiles (lien ici)

J’arrête avec mon bla-bla d’intro et je passe au vif du sujet, mes savons en saponification à froid aux 1001 huiles. Vous allez peut-être me dire 1001 huiles dans un savon, ça fait un peu beaucoup! Je vous rassure il n’y en a pas autant. J’ai tout simplement fini des fonds de bouteilles que j’avais à la maison pour déstocker et surtout pour les finir. J’ai mis 8 huiles végétales et un beurre végétal, c’est déjà pas mal, qu’en pensez-vous? Le savon sera très doux et je l’espère moussant (cela restera à voir à la fin de la cure).

J’ai voulu fait des savons fun, j’ai rajouté 2 micas (qui sont facultatifs) mais qui donne des savons jolis visuellement. Ça ne colorera pas votre baignoire ou votre douche ni même votre peau. 👍

Je passe sans plus attendre aux précautions et à la recette. 

Les précautions sont primordiales pour la réalisation de savons SAF, on ne peut pas passer à côté ni faire l’impasse.

Il vous faut donc :

  • une paire de gants,
  • une blouse ou des vieux vêtements,
  • une paire de lunettes,
  • un masque,
  • protéger votre plan de travail,
  • avoir votre propre mixer pour la saponification à froid,
  • toujours avoir une bouteille de vinaigre blanc (si vous vous éclaboussez avec la soude ou la pâte à savon. Le vinaigre annule le pouvoir de la soude caustique).

Lors du mélange de la soude et l’eau, il faut toujours mettre la soude dans l’eau et non le contraire!!! De même, lors du mélange de la phase 1 (eau + soude) avec la phase 2 (beurres et huiles) il faut toujours mettre la phase 1 dans la phase 2!!

Si vous refaites ma recette, il faudra reprendre scrupuleusement les mêmes dosages et les mêmes ingrédients. Il est possible de faire votre propre recette, je vous glisse le tutoriel de la démarche avec le calculateur ici.

Pour réaliser ces savons, il vous faudra : 

PhasesQuantitésIngrédients
   

Phase huileuse
avant la trace

166,5 grammesBeurre végétal de karité brut
92,3 grammeshuile végétale de babassu
30 grammesHuile végétale d’amande douce
40 grammesHuile végétale d’avocat
275,5 grammesHuile végétale de coprah
78 grammesHuile végétale de macadamia
114 grammesHuile oléique de karité
14 grammesMacérât huileux de carotte
   
Phase aqueuse263,3 grammesEau
120,9 grammesSoude caustique (en perles)
   
Ajouts après la trace13 grammesPoudre d’avoine colloidale 
8 mlFragrance Glitter
56,7 grammesSurgraissage 7% huile de lavande
1 petite cuillèremica rose
1 petite cuillèremica bleu

Si vous souhaitez changer les huiles et/ou beurres, les quantités…. Il faudra refaire l’ensemble des calculs. La quantité de soude peut augmenter ou baisser! C’est impératif de refaire tous les calculs!

Les ajouts après la trace peuvent être changés selon vos envies et vos besoins tout en restant dans le raisonnable. Je conseille de garder un surgraissage, c’est plus confort pour la peau lors de l’utilisation. 

J’avais fait une vidéo sur le nettoyage du matériel après une réalisation SAF, la vidéo est ici!

Après 48/72 heures, vous pourrez démouler les savons. Il est primordial de respecter un délai de 5/6 semaines de cure minimum (c’est-à-dire un repos du savon à l’abri de la lumière et de l’humidité) le couvrir d’un linge ou torchon propre.

Un savon normal a normalement un PH basique de l’ordre de 9/10. Si le PH est plus élevé (entre 12 et 14) il sera caustique donc inutilisable! Vous ferez le test avec des bandelettes PH ou un ph-mètre mais vous pouvez faire le test avec « le bout de votre langue ». Vous toucherez brièvement votre langue sur un petit morceau de savon. Si vous ressentez une sensation de « zap » comme un picotement violent (comme de l’électricité), votre savon sera caustique. Un savon normal aura simplement un goût savonneux. Dans tous les cas, rincez bien votre bouche après le test.

Le tutoriel en vidéo est disponible sur ma chaine.

J’espère que ma recette vous aura plu, n’hésitez pas à commenter et à partager. 

Je vous souhaite une bonne journée ou une bonne soirée.

A bientôt 
Alexandra 

5 comments

  1. Valérie Gysler says:

    J’aime beaucoup tes savons. As tu déjà essayé avec beaucoup de beurre de Karité, je n’aime pas l’odeur, et donc, ta vidéo m’a donné une idée…
    Je pensais karité (beaucoup, je ne sais pas encore, mais finir mon pot) plus coco (pour la mousse) et basta…. oui, non ?
    Merci ma belle
    P.S. : pour ce qui concerne les déo maison, tout comme toi, c’était la cata, mais depuis que je ne me rase plus les aisselles ben je ne sent plus. Car même avec les autres déo, ben ça ne tenait pas toute la journée. Bon moi, les poils sont blonds et court, je n’ai pas non plus un”bush” sous les bras 😉

    • Alexandra says:

      Merci beaucoup Valérie! Je n’ai encore jamais fait un savon avec une grosse majorité de beurre de karité mais le combo karité et coco peut être très interessant, je te dirai oui sans hésiter 😉
      Super pour ton déodorant et tes aisselles. je parlerai dans des produits terminés du déo bio que tu m’avais conseillé il fait pas mal l’affaire mais en fin de journée ça lâche un peu.
      Bon dimanche

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.